16/03/2009

Revue de presse

En tête!

boloni4

(Le Soir) Voilà donc le Standard réinstallé, pour le meilleur plutôt que pour le pire, à la première place. « Cette situation ne change rien à la donne si ce n’est qu’elle nous impose encore un peu plus de responsabilités, martelait un Bölöni soulagé par la tournure des événements. Nous ne voulions pas laisser une aussi belle occasion de rappliquer à l’avant. Malgré le caractère spécial de ce match, en dépit de tous nos soucis, nous sommes parvenus à em-baller d’emblée la rencontre et à nous imposer méritoirement au fil du temps. Pour autant même si, au bout du compte, le bébé est joli, l’accouchement fut particulièrement douloureux. J’ai longtemps tremblé, je l’avoue, en assistant au gaspillage offensif de mes joueurs. Ce manque d’efficacité et de réalisme nous exposait aux pires déboires. Et je n’oublie pas que Genk aurait fort bien revenir à notre hauteur, en 2e mi-temps, si le ballon n’avait frappé l’armature de notre but. »

Admettant que Jovanovic n’avait pas abordé cette rencontre en pleine possession de ses moyens, Bölöni tint à mettre en exergue le comportement de Nicaise. « Sa disponibilité, son placement, sa relance simple et précise m’ont beaucoup plu. Ce garçon a d’autant plus de mérite qu’il n’est plus titulaire depuis longtemps. Qu’il soit aussi aisément entré dans le rythme du match est tout à son honneur. Mais c’est toute l’équipe qui, par son engagement, est à féliciter.»

nicaise1

Si Laszlo Bölöni avait préféré aligner Mangala plutôt que Nicaise à Anderlecht, le match de l’ex-Montois, dimanche soir, lui a peut-être donné des regrets. Le « douzième » homme du Standard a récupéré bon nombre de ballons et en a souvent fait bon usage. « Mais j’ai terminé ce match avec des crampes, souriait Nicaise. Est-ce ma meilleure rencontre avec les Rouches ? Vous savez, c’est difficile à avoir du rythme quand on est appelé à jouer avec parcimonie. On ne peut pas dire que j’ai nonante minutes à l’aise dans les jambes. Je ne suis pas monté sur le terrain en disant que j’allais gérer mon match. J’y suis allé à fond quitte à être car-bonisé ». Il n’empêche qu’il a bien remplacé Defour. « Oui mais vous savez, personne, que ce soit un joueur où un spectateur avec une vareuse rouge, ne sera plus important que le collectif. Maintenant, l’idéal serait d’enchaîner les matchs ». D’un point de vue personnel, évidemment. Mais collectivement, le Standard les enchaîne plutôt bien en affichant un bilan de 30 points sur 33. Même en manquant d’efficacité. « C’est vrai que nous ne somes pas parvenus à concrétiser nos occasions. Je me suis d’ailleurs dit à un moment qu’on allait payer cela sur une petite erreur. Heureusement, le deuxième but a libéré l’équipe ».

Du coup, le Standard retrouve la première place. Les Liégeois savaient d’ailleurs depuis 48 heures que l’occasion était belle. « Oui mais nous n’en avons pas trop parlé à l’entraînement samedi. Je pense que cela n’était pas nécessaire car tout le monde était bien conscient de la belle opération qu’on pouvait réaliser. Maintenant, c’est vrai, nous récupérons la première place. Mais le but n’est pas de l’avoir toute la saison, mais bien lors de la dernière journée ». Et ce qui est peut-être plus rassurant pour le Standard, c’est que des joueurs qui affichaient une certaine méforme depuis 2009 commencent à vraiment retrouver leurs sensations. « C’est vrai que nous avons retrouvé notre niveau de jeu. On sait que le titre se jouera en partie sur nos prestations à nous. On doit donc éviter de faire trop d’erreurs d’autant que Mouscron a visiblement quelques difficultés et que nous sommes donc encore en retard d’un point sur Anderlecht en cas de faillite là-bas. On ne doit compter sur personne si on veut être champion ».

Toutefois, les Liégeois seront quand même attentifs à ce qui se passera, mardi, au Canonnier. Car, dimanche, c’est un déplacement périlleux à Charleroi qui les attend. Un Mambourg où les Rouches ont subi, la saison dernière, leur seule défaite.


Ecrit par Rédaction standard.be

19:03 Écrit par LA FAMILLE ROUCHE dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nicaise, championnat, genk, boloni |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.