22/07/2009

Revue de presse

Andrade débarque

andrade

(GDS) Le Standard finalise en ce moment l’arrivée d’un défenseur polyvalent. Joao Paolo Andrade est arrivé hier à Liège. Ce Portugais de 28 ans vient en droite ligne du Rapid Bucarest où il a été prêté par le FC Porto. Les supporters montraient des signes d'impatience. Car si le Standard avait déjà enregistré quelques renforts depuis le début du mercato, ceux-ci s'apparentaient plus à autant de paris sur l'avenir. Les fans des Rouches peuvent désormais être rassurés, les grandes manœuvres ont commencé. En pleines négociations avec la direction liégeoise, Joao Paulo Andrade devrait être le premier “gros” transfert du club liégeois. Défenseur central polyvalent, ce roc (1,82m et 83kg) sort d'une excellente saison au Rapid Bucarest. Il a disputé 32 matches et a inscrit 5 buts pour le compte du club roumain, où il était prêté par le FC Porto. Comme nous vous l'avions annoncé au mois de mai, Dominique D'Onofrio et Joaquim Preto l'avaient déjà visionné à l'occasion duderby face au Steaua Bucarest. De retour de prêt à Porto, Joao Paolo Andrade a disputé samedi un match amical face à l'AS Monaco, rencontre à laquelle Lucien D'Onofrio avait assisté.

Orphelin d'Onyewu, le Standard était à la recherche d'un défenseur de ce calibre et il l'a trouvé en Joao Paulo Andrade. Mieux, l'ancien international portugais (-21 ans) peut évoluer aussi au milieu défensif et à l'arrière droit. Une polyvalence intéressante quand on se souvient que l'absence de Marcos avait causé bien des soucis à Laszlo Bölöni. Le Standard n'entend pas s'arrêter en si bon chemin. Un autre défenseur central international est attendu d'ici la fin du mercato.

Côté départ, la direction ne retiendra pas Christian Benteke.

Malmundaria v Standard

defour1

(GDS) Samedi, contre Genk, le Standard entrera déjà dans le vif du sujet. Avant cela, une répétition générale l'attend, ce soir, 19 heures à Malmedy. Les Malmediens ne sont jamais les derniers à faire la fête. Mais alors là, pensez donc! Les Rouches dans cette ville, sentimentalement si proche de Liège, c'est Noël en plein été. Les Malmediens auront l'occasion devoir à l'œuvre le noyau complet du Standard. Car Laszlo Bölöni fera tourner son effectif. Avec notamment une priorité, clairement énoncée par Steven Defour: "faut surtout veiller à éviter les blessures.” Les Standardmen vont, cette semaine, mettre l'accent sur deux aspects: “tactique et la technique”, indique le fidèle capitaine des champions de Belgique. "Physiquement, nous avons beaucoup donné. Et il n'y a plus rien à faire de ce côté. Par contre, il y a désormais intérêt à ce que nous trouvions nos marques.” La Supercoupe se présente à la manière d'une joute de gala. Un choc de prestige que personne n'a envie de perdre. Surtout quand on connaît les contentieux existant entre Liégeois et Limbourgeois. Aux yeux de Steven Defour, la date du 25 juillet n'est pas entourée de rouge sur son calendrier. Ni même celle du 31, et qui correspond à l'ouverture du championnat. "Bon, il faudra déjà être bon face à Saint-Trond. Cependant ce ne sera pas le jour J. Pour moi, et pour les autres, il convient d'être au top le 15 septembre, date à laquelle nous entrerons en Ligue des Champions.” Steven Defour n'apprécie nullement la nouvelle formule du championnat. Elle implique notamment une approche contraire à tout ce que les joueurs connaissaient. "La préparation s'en est ressentie.", assure Steven Defour. "Nous savons actuellement moins bien où nous en sommes.” L'avantage, c'est que tout le monde en Belgique se trouve dans le même état. Encore un grand merci à l'Union Belge!

Collet, l’arme à gauche

collet

(GDS) Un mois déjà que le Parisien a rejoint Liège. Ce n'est pas encore l'heure du bilan, bien entendu. Par contre, c'est le temps des premières impressions. Cédric Collet est manifestement rassuré. Il a fait le bon choix, en optant pour le Standard. Comment pourrait-il en être autrement? Le voilà intégré au noyau des champions de Belgique, avec la perspective de se montrer sur la scène européenne. Pourtant, on sent que la période d'adaptation n'est pas terminée.Ce superbe athlète, qui a roulé sa bosse aux six coins de l'Hexagone pose toujours un regard émerveillé sur l'environnement qui est désormais le sien. "D'abord l'infrastructure.", relève-t-il. “Magnifique! Ensuite, à chaque moment, on est frappé par la notoriété dont jouit le club." La récente journée “portes ouvertes” du week-end dernier est pour beaucoup dans la réflexion formulée par Collet. Il avoue: “Rien que cette manifestation permet de ressentir la ferveur qui entoure le Standard. Il émane une pression, des gradins. Une pression positive, qui nous permettra de tenir durant cette longue saison qui nous attend."

Une campagne où la vérité d'un jour risque fort de pas être celle du lendemain. Dans un championnat aussi biscornu et incohérent que celui qui va bientôt débuter, les repères habituels vont être balayés.Cette totale remise en question a déjà commencé pour Cédric Collet. Jamais auparavant, un entraîneur ne l'avait fait reculer dans le jeu. Jamais, il ne s'était retrouvé en position de défenseur. Collet arrière gauche! Voilà la première surprise du chef. “J'apprends à faire passer la réflexion et l'anticipation avant le pur instinct.", remarque Cédric. “Quand on est aligné devant ou au milieu, on sait qu'il y a toujours quelqu'un dans son dos pour couvrir la zone. Maintenant, derrière moi, il n'y a plus personne. Ca change la donne et les responsabilités." Cédric Collet n'a pas l'air d'être du genre “pleureuse-râleuse”. Est-ce la pratique du judo, qui lui a enseigné l'art de transformer toutes les énergies en courants positifs? ossible! Démonstration: “Si je deviens un bon arrière gauche, j'aurai ajouté une corde de plus à mon arc. J'y vois une réelle opportunité de progresser. Dans la vie, il convient de consentir des sacrifices afin de s'élever."

Onyewu et Espinoza partis, Collet défenseur, c'est toute la division arrière qui présente un nouveau look. Or les bases, dans ce secteur, sont d'une importance capitale. “A cet égard, les rencontres amicales sont importantes.", estime Cédric. “Elles permettent de peaufiner les automatismes, d'intégrer les schémas." Jusqu'ici, le Standard n'est pas encore parvenu à séduire ses fidèles supporters. Il se cherche sans se trouver. Pas de panique! C'est normal. Ne perdons par ailleurs pas de vue que la campagne de recrutement est loin d'être terminée. Si l'on excepte Collet, précisément, tous les autres arrivants ont été appelés à refaire leurs gammes à un niveau inférieur à celui du noyau A. Les gros bras n'arriveront qu'en août...

Samedi le club affrontera le Racing de Genk. "C'est le premier match officiel, ce qui veut tout dire." Voilà de quelle manière Cédric Collet présente la rencontre de samedi prochain (20 heures 30), qui opposera le Standard au RC Genk, dans le cadre de la Supercoupe de Belgique. "Je sais que les rapports entre les deux clubs ne sont pas très bons.Il existe une réelle rivalité. Je ne voudrais, en conséquence, pas offrir un tour d'honneur aux Limbourgeois. Il est hors de question de les voir faire la fête à Sclessin." Un succès nous offrirait un bon coup de pouce au plan moral. L'idéal avant de s'engager dans la compétition, la semaine suivante contre Saint-Trond." Puis même s'il ne s'agit que de joutes préparatoires, trois sorties sans succès, c'est assez. Une victoire acquise au détriment de Genk balayerait tout cela.


Express:
Laszlo Bölöni a surpris beaucoup de monde, hier. À l’issue de l’entraînement des Rouches, il a sélectionné 11 de ses joueurs. Il a ensuite convié une vingtaine de spectateurs, présents aux abords du terrain, à un petit match bien sympathique. "C’est un cadeau pour la fête nationale.", a lancé Bölöni. Un souvenir impérissable pour les fans présents.

Il faudra attendre un peu avant d’assister au premier match de la saison, qui se disputera à bureaux fermés. Contre Genk, les guichets seront accessibles et ouverts.

Ecrit par Rédaction standard.be

14:05 Écrit par LA FAMILLE ROUCHE dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : transfert, match amical, championnat, boloni, collet |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.